Jedefiscalise.com - Spécialiste des lois Malraux et Monuments Historiques

Nouveau programme de restauration Monument Historique à Mâcon

Entièrement classé, l’ancien Hospice de la Charité Soufflot campe sur les berges de la Saône, en plein coeur de Mâcon, préfecture de la Saône-et-Loire.

Perpétuant le nom de son architecte, Jacques-Germain Soufflot, qui dessina aussi le Panthéon, il fut édifié au XVIIIème, sur un plan trapézoïdal, autour d’une grande cour rectangulaire. Un cinquième bâtiment, intégrant une chapelle remarquable, fait à l’arrière la jonction avec l’une des plus vieilles rues de Mâcon, sur laquelle se dresse la façade principale. Il dispose d’éléments remarquables, notamment de salles voûtées, d’escaliers en pierre, d’une grille en fer forgé et de plafonds à la française. Une seconde entrée se situe sur les quais.

Le projet

– Le projet de restauration porte sur 64 appartements, du T1 au T3.

– 80% de travaux, entièrement déductibles du revenu, dès cette année.

– A partir de 90 K€ de travaux.

– Agrément fiscal.

Deux exemples d’investissement dans le programme de restauration Monument Historique la Charité Soufflot à Mâcon

1/ Mr et Mme T ont un revenu imposable de 210 K€, avec deux enfants à charge. Aussi, ils paient 56 K€ d’impôt. Et ils ont 66 K€ de revenus imposés dans la tranche à 41% (à partir de 144 K€ de revenu).

Les travaux étant déductibles du revenu, fiscalement ils ont donc intérêt à passer 66 K€ de travaux par an. Ils vont pouvoir passer leurs travaux sur 3 ans, soit jusqu’à 198 K€ de travaux. Dès cette année.

Leur choix se porte sur un lot pour lequel le foncier représente 48 K€, et les travaux 190 K€.

Sur trois ans, leur gain fiscal sera donc de 190 x 41% = 78 K€. Pour un investissement global de 238 K€.

2/ Mr et Mme N ont en 2016 un revenu exceptionnel de 800 K€. Avec un enfant à charge, s’ils ne font rien ils vont devoir payer 328 K€ d’impôt. Toujours sur 2016, ils ont 656 K€ imposés dans les tranche à 41 et 45%. Plus 3% de « Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus », en l’occurrence sur 300 K€ de revenus.

Leur revenu usuel est de 280 K€, avec un impôt de 86 K€. Ils décident de faire le nécessaire pour ramener l’impôt sur les revenus 2016 à son niveau habituel, soit 86 K€.

Nous allons donc ramener leur revenu imposable 2016 à 280 K€. Pour cela nous les orientons vers deux lots de la Charité Soufflot, totalisant 520 K€ de travaux. Le foncier quant à lui représente 223 K€. Soit un budget global de 650 K€. Ils passeront la totalité de leurs travaux sur 2016. Ainsi, leur gain fiscal sur les revenus de cette année s’élèvera à 242 K€ (46,5% des travaux). Ce qui leur permettra de conserver leur niveau habituel d’impôt.

La ville de Mâcon

Préfecture de la Saône-et-Loire, Mâcon est la ville la plus méridionale de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Desservie par l’A40 (liaison avec Genève), la Route Centre-Europe Atlantique (prolongement de l’A40 vers Nantes et Bordeaux), l’A6 et le TGV, à seulement 65 km de Lyon, Mâcon est résolument ancrée dans l’orbite de la deuxième agglomération française.

La ville compte 33 000 habitants, pour une aire urbaine de 100 000 habitants. Cette dernière connaît la plus forte croissance démographique de la nouvelle région administrative (+8,8% entre 1999 et 2012). De même, le nombre d’emplois ne cesse d’y augmenter, passant de 43 600 à 50 500 (+16%) entre 1999 et 2008.

De nombreuses entreprises internationales y sont présentes (Schneider Electric, Algeco, etc.), et quelque 10 000 personnes y occupent des emplois publics.

Pour autant, l’activité économique y est très diversifiée, avec notamment l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, la mécanique et le tertiaire supérieur.

Mâcon, c’est aussi une ville riche d’histoire où il fait bon flâner et, bien entendu, la capitale d’un des vignobles de Bourgogne, le Mâconnais, qui s’étend sur une cinquantaine de kilomètres, avec 27 dénominations géographiques (Mâcon-Loché, etc.).

En conclusion

Si vous êtes fortement imposé, le programme de restauration de la Charité Soufflot vous permet de maîtriser totalement votre impôt, dès cette année, tout en vous constituant un patrimoine locatif d’exception, dans une ville remarquablement située et en pleine croissance.

Hugues de Tappie
Directeur de la rédaction

Pros

– Le projet de restauration porte sur 64 appartements, du T1 au T3.
– 80% de travaux, entièrement déductibles du revenu, dès cette année.
– A partir de 90 K€ de travaux.
– Agrément fiscal.